mai 272022

J’en ai été privé pendant près de deux ans, Covid oblige et depuis, je me rattrape. Les saunas ont toujours occupé une place importante dans ma vie.  J’aime cas ambiances où la nudité des corps et l’ouverture des esprits font bon ménage. Hier, à l’avant-veille de mon soixantième anniversaire, j’ai voulu me faire un beau cadeau. Je voulais découvrir le Moon City à Pigalle. J’y étais passé devant plusieurs fois mais le tarif prohibitif (148 euros pour un homme seul) m’avait découragé. Réflexion faite, je me suis dit que ce n’était après tout pas plus cher qu’un salon de massage (j’aime aussi beaucoup les salons de massage mais moins que les saunas) . J’ai donc tenté ma chance hier vers 13 heures et j’ai sonné. Mais le portier m’a dit qu’il n’y avait personne et qu’il faudrait repasser. Ce sera donc pour une autre fois. Je n’ai eu qu’à traverser la rue pour trouver mon bonheur en ce jeudi de l’ascension puisque le Star City a fait l’affaire. Il est beaucoup moins cher (35 euros)  et certes un peu vétuste mais le cadre est néanmoins spacieux et sympathique avec un jacuzzi fort agréable. La clientèle est haute en couleurs et il y en a vraiment pour tous les goûts. Des noirs, des arabes, des asiatiques et même des femmes, assez nombreuses finalement, j’en ai compté une bonne dizaine et même davantage si l’on ajoute les travelos. Certaines étaient accompagnées mais certaines étaient seules aussi et ne le restaient pas longtemps. Des noirs baratineurs et insistants tentaient leur chance  mais ça ne marchait pas toujours, à l’image de cette jolie demoiselle, elle aussi couleur d’ébène, qui est repartie aussi seule qu’elle était arrivée. C’était sa première sortie en sauna libertin et elle n’a pas cédé aux avances de son dragueur de la même couleur. Chez les femmes aussi, il y en avait pour tous les goûts. Une arabe à forte poitrine que j’ai pu mater sous la douche, une asiatique assez mignonne, une blanche très tatouée et très amoureuse visiblement, qui branlait la queue de son compagnon au hammam, des très jeunes et aussi des très vieilles comme Isis, la femme de 18 heures. Chaque fois que je vais au Star, je la vois débarquer à 6 heures du soir. Elle est un peu défraîchie, même beaucoup et il faut vraiment en vouloir. Pourtant, elle a encore du succès et de beaux spécimens de couleur sont venus l’approcher. Mais elle n’aime pas les noirs et repousse sans ménagement leurs avances. Moi, elle m’aime bien et c’est elle qui me faisait des avances.  Une fois, j’avais même fini par céder et à aller en cabine avec elle. Elle m’avait un peu touché la bite mais ça n’avait pas été beaucoup plus loin. Ainsi va la vie au Star où le niveau intellectuel est loin d’être aussi élevé que la libido de tous ces mâles en rut. Pour ma part, huer, j’étais beaucoup plus spectateur qu’acteur et je n’ai pas sucé la moindre bite, ce qui est rarissime pour moi dans un sauna, malgré quelques opportunités mais les mecs ne me plaisaient guère. Les noirs et les arabes étaient assez fatigants, j’en avais un peu marre de les entendre par moment et finalement ce sont les asiatiques, beaucoup plus discrets et fort mignons qui m’auraient le plus plu.

Mardi, j’étais à l’Atlantide, le sauna le plus proche de mon domicile. Il y avait longtemps que je n’y avais pas mis les pieds. L’ambiance est beaucoup plus gay-friendly qu’au Star et les femmes y sont rares, je n’en ai vu qu’une réelle, d’origine contrôlée car les autres étaient passées par la chirurgie esthétique qui permet tout, même le changement de sexe. J’ai pompé quelques bites à mon arrivée, vers midi puis après, je me suis calmé et j’ai surtout maté les vidéos de bonne qualité qui défilaient sur le grand écran du fond, seulement perturbées par un petit coup de perceuse de temps en temps, il y avait visiblement des travaux juste à côté. A noter la présence de Max Casanova, un acteur porno français bien connu. Là, il n’était pas en tournage, il ne faisait que tourner dans les allées étroites de ce petit sauna et s’il était venu pour trouver, voire recruter des femmes pour de futurs films, c’était raté.

Après ces petites virées dans le milieu bi et libertin, on se dit que ce dit qu’on n’est finalement pas plus mal dans les saunas gays. Les Bains d’Odessa et le Mykonos sont mes préférés, d’abord parce qu’ils sont naturistes, le mardi et mercredi pour les Bains d’Odessa et tous les jours pour le Mykonos. Certes, ce n’est que la taille de la serviette qui change mais c’est quand même beaucoup plus agréable de voir des fesses à perte de vue que du tissus. Je m’y amuse bien. Aux Bains d’Odessa, un asiatique très mignon a essayé de m’enculer l’autre jour dans une cabine. Malgré tous ses efforts, il n’y est pas vraiment pas parvenu. Certes, seules les voies du Seigneur sont impénétrables mais les miennes sont très serrées et très étroites. Sur la terrasse ensoleillée où l’on passe de très bons moments, un mec sympa a eu cette phrase croustillante: “je ne suis pas un écureuil  mais j’aime les glands”. Au Mykonos, j’ai pesté la dernière fois que j’y suis allé contre un mec qui squattait une place que j’aime beaucoup, celle qui permet d’être allongé devant la vidéo. J’aime cette place qui permet de mater e bons films homos, du Stéphane Berry par exemple, ils en passent souvent au Mykonos et c’est tant mieux.

Il n’y a pas que les saunas dans la vie tout de même. Eric, mon meilleur client pour les massages, est venu ce mercredi pour une nouvelle séance chaude et sans tabous qui m’a rapporté 30 euros. J’ai eu aussi la surprise de voir une de mes photos exposées dans une galerie dans le nord de Paris. Certes,  il faut savoir que c’est moi car on ne voit que mon derrière et mes chaussures à talons. L’oeuvre est de Sofiya, une jeune photographe, que j’avais d’abord eu comme modèle. Elle l’a mise en vente pour 250 euros. Je ne savais pas que j’étais si cher…

mai 112022

J’ai contacté Nico sur W annonce car il cherchait des modèles masculins pour des photos de nu. Etant très exhib et aimant partager mes clichés sur internet, notamment sur bob voyeur et bob for men,  je lui ai proposé mes services. Concernant la photo, mes services sont gratuits, je souhaite juste récupérer les précieux documents , d’abord pour mon plaisir personnel qui est en l’ occurence un peu narcissique et ensuite dans l’espoir de les voir publiées sur les sites cités précédemment. Nico était à l’heure et son coup de fil pour me prévenir de son arrivée a interrompu une autre séance d’exhibitionnisme, celle que j’étais en train de faire devant ma web-cam , pour le plaisir d’une dizaine de voyeurs du site “Les Pompeurs”. Après avoir fait le cam boy, j’ai donc joué au modèle photo. Dans les deux cas, j’ai sorti le grand jeu, lingerie fine et talons hauts, pour finir complètement à poil. J’ai eu plaisir à mettre ma dernière paire de talons achetée récemment à Emmaüs pour moins de 10 euros. des talons compensés sur des chaussures noires largement ouvertes. Je suis d’ailleurs sorti avec dans la rue à deux reprises ces derniers jours, ce qui m’a valu quelques regards amusés et m’a procuré un kif terrible. De plus en plus, j’ai des goûts de femme, j’aime ce rôle de femelle, de salope alors que je ne suis pourtant qu’un homme, rien qu’un homme…Alors que j’étais en lingerie et en talons, Nico, lui, s’était mis à l’aise, nu comme un ver. Cet agent d’assurances n’est certes pas Brad Pitt, loin de là, mais le contexte et l’excitation aidant, je me suis rapproché de sa bite pour pouvoir l’accueillir dans ma bouche pendant qu’il continuait à me shooter frénétiquement. La séance a donc dégénéré en baise, ce qui n’était pas pour me déplaire et lui non plus apparemment. Il faut dire que je l’avais bien excité en prenant des poses très suggestives, le cul épanoui et la bite triomphante. En photo comme en web-cam, j’adore montrer ma rondelle, sans tabou et sans pudeur. Je donne tout et je montre tout pour satisfaire mes photographes et mes internautes. Après l’avoir bien pompé, j’ai fini Nico à la main et son sperme a dégouliné sur le dessus de lit, heureusement que ça ne tâche pas… Il m’a littéralement mitraillé en prenant 800 photos en un peu plus d’une heure. Il doit m’envoyer les meilleures…

Je suis très photo en ce moment puisque hier j’avais amené un appareil jetable aux bains d’Odessa, dans l’espoir de me faire photographier sur la terrasse ensoleillée du premier étage. Je n’ai pas eu de mal à trouver des volontaires. Un habitué des Bains d’Odessa, que je connais depuis longtemps car je le voyais régulièrement aux partouzes de la rue Mouffetard, a bien voulu se dévouer  pour me prendre en photo sous toutes les coutures et évidemment complètement nu (les mardis et mercredis sont naturistes aux Bains d’Odessa) puis un autre mec qui passait par là a pris le relais et pour le récompenser d’avoir fini ma pellicule, je lui ai fait une pipe. A défaut d’être beau, il était sympa comme beaucoup de mecs de ce sauna. On passe vraiment de super-moments sur cette petite terrasse, même si je me suis un peu pris les doigts dans le mécanisme d’un des deux  transats, je ne suis pas très adroit de mes mains il faut bien le reconnaître, sauf peut-être pour la masturbation…J’ai sucé deux autres mecs en plein soleil sur le  banc du fond dont un asiatique bien foutu qui me faisait beaucoup envie. J’ai aimé aussi me baigner dans la piscine intérieure du premier sous-sol  (il y a deux sous-sols et deux étages, donc cinq niveaux dans ce grand sauna).  et je n’étais pas le seul car elle était souvent bien remplie. Il faut dire que l’eau est assez fraîche et très agréable. En revanche, le sauna et le hammam sont un peu trop  chauds à mon goût et on ne peut pas y rester trop longtemps. Mais ce sauna est vraiment super et en plus, on peut joindre l’utile à l’agréable car hier, il y avait une équipe de l’association Enipse qui faisait passer des tests rapides du VIH. Je me suis dévoué et le résultat a été heureusement négatif. Il paraît que début juin, une équipe plus importante, avec un médecin, sera là pour faire passer des tests plus approfondis, notamment par la bouche et par l’anus, pour détecter les autres MST. Là aussi, je veux bien servir de cobaye.

Il fait beau et chaud actuellement et les piscines commencent à se découvrir. Une petite ouverture pour l’instant à la piscine Joséphine Baker, en attendant mieux…En revanche, la toile qui recouvre la piscine Roger le Gall a été enlevée et j’y suis allé avec plaisir cet après-midi, après la séance photo avec Nico. Il n’y avait pas de burkini à l’horizon heureusement mais beaucoup de bikinis et même deux paires de seins nus sur le solarium, les uns naturels, les autres artificiels. Ca faisait plaisir à voir…

mai 032022

Mon annonce de massage sur W annonce a donc disparu mais j’ai encore des clients. Eric est mon meilleur client et il a mon numéro de téléphone. Quand l’envie lui prend, il m’appelle donc directement et c’est ce qui s’est passé hier. Pour la énième fois, il a donc fallu s’occuper de ses très sensibles tétons, donner ma langue à son cul et ma bouche à sa petite bite toute rasée. A force de le voir et de le revoir,  je connais ses attentes et j’arrive à le satisfaire, sinon,  il ne reviendrait pas. On a commencé dans la baignoire car il souhaite toujours prendre une douche avant la séance, puis on a continué sur le canapé avant de finir au lit. Hélas, en fin de séance, un grand bruit s’est échappé du lit. Mon lit qui me supporte ici à Paris depuis 25  ans a eu un petit problème technique, une attache en fer a cédé pendant nos ébats. Pour l’instant, ce n’est pas trop grave et ça ne m’empêche pas de dormir mais il va peut-être falloir y aller mollo avec les galipettes si on ne veut pas aggraver la situation. En tous cas, ce petit incident n’a pas trop perturbé Eric qui a voulu me jouir sur les fesses pour terminer avant de me gratifier de mes 30 euros habituels.

Aujourd’hui, j’étais aux Bains d’Odessa. J’adore la petite terrasse du premier étage , surtout quand elle est ensoleillée comme c’était le cas en début d’après-midi. J’y ai donc passé beaucoup de temps, allongé sur les transats puis assis sur le banc, complètement nu au soleil. En fin d’après-midi, alors que le soleil avait disparu sous les nuages, j’ai même initié à un plan à trois avec deux mecs sympas sur cette terrasse. Je les ai sucés l’un après l’autre.

Les Bains d’Odessa , c’est le sauna des bears ou des ours, pour rester français. A propos du site bear que j’ai longtemps pratiqué avec assiduité, je n’aime pas du tout la nouvelle formule alors que j’étais accro à l’ancienne. Je pense qu’ils ont voulu se moderniser et devenir davantage une application de rencontres. Ca plaira peut-être aux jeunes mais moi je trouve ça trop chargé et trop agressif, on est complètement noyé dans un océan de photos alors que dans la précédente version, le catalogue était beaucoup lisible et beaucoup plus agréable à regarder.  Du coup, j’ai abandonné bear et,  en remplacement, j’ai retrouvé avec plaisir Oh Naturist, un site sympa. Certes, c’est un peu la même clientèle et l’imagination est rarement au pouvoir. Je suis connecté mais totalement passif, j’attends qu’on me contacte et les rares messages que je reçois me disent bonjour ou me demandent comment ça va. Ca me fait une belle jambe…

avr 282022

Mon salon de massage ne désemplit pas ces derniers jours. Après Emmanuel mardi dernier et Claude  dimanche, il a accueilli deux nouveaux clients. Avant-hier, c’était Enzo, un septuagénaire d’origine italienne et hier, c’était Vincent, un quinquagénaire d’origine irlandaise. Tous les deux ont opté pour la formule à 30 euros, avec finitions manuelles et buccales. Enzo, malgré ses origines transalpines, est né et a toujours vécu à Montmartre. Il a 75 ans et il ne les fait pas. Il s’entretient en faisant du jogging trois fois par semaine. Il a voulu essayer le massage avec un homme et je pense que l’essai a été transformé. J’ai été agréablement surpris par la qualité de son érection et encore plus par celle de son éjaculation. J’en ai d’ailleurs pris un peu dans la bouche et ça me rendait jaloux, moi dont la jouissance n’est plus très abondante. Bref, ce fut un bon moment qui s’est terminé par une discussion sympathique. Voila quelqu’un qui sait vivre et il est bien parti pour suivre les traces de sa mère qui a vécu jusqu’à 103 ans.

Vincent voulait que je m’occupe de ses pieds. Il a d’abord pris une douche et j’ai donc passé les trois-quart du massage entre ses orteils. Il chausse du 43 et il y avait donc de quoi faire. Ca lui plaisait visiblement de voir quelqu’un à ses pieds car il se branlait en même temps. Je lui ai aussi léché le cul et sucé sa bite circoncise. Mais rien n’y a fait et il n’est pas arrivé à jouir. C’était finalement assez fatigant et j’ai ressenti beaucoup moins de complicité qu’avec Enzo. Mais au moment où ma carrière de masseur semblait enfin décoller, voila que la tuile est arrivée. La Roche Tarpéienne est décidément très proche du Capitole car au moment où j’ai voulu renouveler mon annonce de massage sur W annonce, j’ai constaté qu’elle avait disparu, seule mon autre annonce, celle de modèle photo, subsistant. Apparemment, d’après ce que j’ai cru comprendre, il faut avoir un compte pro désormais pour les annonces de massage et moi, je ne suis pas du tout professionnel. Mais j’aurai eu beaucoup de plaisir à faire ça et mes anciens clients, ceux qui ont mon numéro, pourront toujours faire appel à mes services.

Ma journée d’hier a été chargée car avant d’être masseur avec Vincent, j’ai été massé par Corine, à Courbevoie. C’est la dixième fois que j’y allais, ce qui m’a permis d’avoir une réduction et de ne payer que 40 euros pour un massage avec finition manuelle. Corine est professionnelle est déclarée et son massage californien est doux et agréable. Sa finition est aussi très sympathique mais hier, je n’étais pas très bien disposé et je ne suis pas arrivé à jouir, contrairement à la fois précédente. Il faut dire que, bien qu’elle soit nue elle aussi, on n’a pas le droit de toucher corine et, de plus, elle exige encore le masque pendant toute la séance. Tout cela n’est pas très propice au lâcher-prise. J’aimerais trouver une fille qui pratique aussi la finition buccale et qu’on puisse toucher et lécher, le tout à un prix qui ne soit pas prohibitif.  J’ai reçu l’offre d’une certaine Clara sur W annonce, qui a l’air d’aller dans ce sens, on verra bien ce que ça donne.

A ces nombreuses séances de massage, j’ai ajouté deux séances de cinéma ces derniers jours. Vendredi dernier, j’ai été voir la revanche des Crevettes Pailletées, la suite des aventures de l’équipe de water-polo gay. L’essentiel  du film se passait dans une Russie très homophobe mais je crois savoir qu’il a été tourné en réalité en Ukraine, avant la guerre et ceci nous ramène à une dure actualité. Tout est bien qui finit bien en tous cas pour ces Crevettes qui sont à déguster sans modération. Mardi matin, j’étais au même cinéma du Cour Saint Emilion pour voir “Qu’est ce qu’on a tous fait au bon Dieu”, la suite des aventures de la famille Verneuil, incarnée par Christian Clavier, Chantal Lauby et leurs filles. Les Verneuil fêtent leurs 40 ans de mariage et leur famille très cosmopolite est réunie au grand complet. Evidemment, il s’en passe de belles…

avr 242022

Après une longue absence, Claude, un de mes meilleurs clients pour les massages, a repris contact avec moi aujourd’hui et il est venu ce midi. C’est un client pas comme les autres. C’est même le seul de mes clients avec qui les massages ne sont pas naturistes. Claude se déshabille mais pas entièrement et c’est bien dommage car c’est un fort joli garçon, d’origine guadeloupéenne. Du coup, moi aussi je garde un ou deux vêtements. C’est ainsi que nous étions tous les deux en short ce midi. Claude adore se faire masser et lécher les pieds. Cela suffit à son bonheur. Il garde un petit souvenir de nos séances car il les filme avec son smartphone. Je me suis donc occupé de ses adorables petits pieds (pointure 41), après lui avoir enlevé ses chaussettes blanches. Je les ai sentis, caressées, massés et léchés très longuement, en suçant bien tous ses  orteils. C’était un vrai régal. Il a même voulu que je lui morde un peu les talons. Pour finir, je lui ai massé le ventre et le dos et il a voulu que je lui titille le nombril et les tétons. Tout cela m’a rapporté 10 euros, ce qui n’est vraiment pas cher payé, mais pour attirer les clients, il faut savoir faire des prix.

J’ai passé le plus clair de mon temps cette semaine à l’espace naturiste du bois de Vincennes. La météo était idéale pour la réouverture. J’y ai retrouvé quelques vieilles connaissances comme Michel et son groupe d’amis qui ont eu les honneurs de la presse, en passant en photo dans le Parisien lundi dernier.  Cette photo où l’on voit quatre paire de fesses, dont celles de Michel et celles de Bianca, une octogénaire très dynamique, a été reprise dans de grandes émissions télévisées, celle de Cyril Hanouna lundi et celle de Laurent Ruquier hier soir. La réouverture de l’espace naturiste n’est donc pas passée inaperçue et, pour ma part, je suis passé sur BFM Paris. Je ne m’étais pas vu en direct mais un naturiste du Bois m’a dit qu’il m’avait vu à la télé et c’est là que j’ai compris que la vidéo était passée. J’ai pu la voir en différé sur internet. C’était bref mais intense…

avr 192022

Emmanuel a répondu à l’une de mes annonces sur l’excellent site gratuit W annonce. Il souhaitait un massage complet, avec finitions manuelles et buccales. Il cherchait une pute pas trop chère et ma formule à 30 euros qui comprend la branlette, la pipe, le travail des tétons et le léchage des couilles, du cul et des pieds ne pouvait donc que lui convenir. Emmanuel était très motivé car il venait des Yvelines et il était à l’heure, même légèrement en avance. Heureuse surprise, car c’est rarement le cas avec mes clients, il me plaisait. La quarantaine, viril avec un petit bouc, c’était tout à fait mon genre.  Après m’avoir gratifié de trois billets de dix euros, il s’est foutu à poil, moi aussi et nous sommes passés aux choses sérieuses. Après lui avoir massé le dos et les jambes, je l’ai fait mettre à quatre pattes pour pouvoir bien lui bouffer le trou du cul. C’était délicieux et après ma langue, j’y introduisais un doigt. La vue de son derrière ainsi offert me donnait des idées de photo mais il n”était pas d’accord pour poser. La devanture n’était pas mal non plus et son sexe était bien mouillé, ce qui trahissait son excitation. Il a voulu que je le suce, tout en lui mettant un doigt dans le cul. Je l’ai fini à la main et son sperme a jailli en abondance. Il n’avait  pas pu se retenir longtemps et, du coup, comme j’avais encore du temps avant mon rendez-vous chez ma dentiste, je lui ai proposé de remettre ça. Il a voulu que je lui lèche à nouveau le cul et cela n’a pas tardé à produire son effet car il bandait à nouveau. Il sniffait son poppers pour être encore plus excité. Pour finir, je l’ai pompé à nouveau et il a joui dans ma bouche. J’ai été recracher dans le lavabo mais peut-être que la prochaine fois, s’il y en a une, j’avalerai car j’avais vraiment un bon feeling avec lui. D’ailleurs,  nous nous sommes embrassés sur la bouche à plusieurs reprises et parfois avec la langue. Il a donc joui deux fois et je pense qu’il en a eu largement pour son argent. J’aurais même pu faire coup double car pendant que j’étais avec Emmanuel, mon meilleur client Eric m’a appelé et souhaitait prendre la suite pour la même prestation mais mon rendez-vous dentaire ne l’a pas permis. Ce n’est que partie remise, espérons le.

Il fait beau en ce moment et le week-end pascal a vraiment été somptueux. Ca tombait bien car samedi, c’était la réouverture de l’espace naturiste du bois de Vincennes. Il y avait du monde et certains commencent à se sentir un peu à l’étroit. D’ailleurs, il est question de l’ouverture d’une nouvelle zone naturiste, au bois de Boulogne cette fois. Une jeune journaliste de BFM Paris est venue interroger les naturistes à ce sujet, hier lundi de Pâques. Malheureusement, personne n’a voulu répondre à son micro. En fait, c’était surtout la caméra qui semblait poser problème car les gens ne voulaient pas être reconnus dans leur famille ou à leur travail, preuve que le naturisme  n’est pas toujours facile à assumer. Il n’y avait pas de membre de l’Association des Naturistes de Paris au moment où la journaliste était là et je me suis donc dévoué pour répondre à quelques questions. Au moment où j’écris ces lignes, je ne sais pas s’ils ont diffusé l’interview où s’ils la gardent sous le coude, en attendant d”avoir d’autres intervenants.  En tous cas, cette réouverture m’a permis de retrouver quelques habitués. Il y a toujours autant d’hommes et toujours aussi peu de femmes…

avr 142022

Ca faisait un moment que Kevin me courait après. Il répondait souvent à mes annonces sur W annonce et récemment, j’ai reconnu son pseudo lors d’un de mes shows en web-cam sur “Les Pompeurs”. Il souhaitait me rencontrer pour un massage des pieds et plus si affinités. Je lui ai donc précisé mes conditions et mes tarifs et nous avons convenu d’un rendez-vous ce matin. Il était en avance et ça tombait vraiment mal car j’étais à la selle et le temps que je me torche le cul, je l’ai fait patienter quelques minutes. Kevin est grand, brun, barbu et poilu. Il a 30 ans, la moitié de mon âge. Comme son prénom ne l’indique pas, d’ailleurs ce n’est sans doute pas son vrai prénom, il est tunisien. Après que nous nous soyons complètement déshabillés, je me suis donc occupé de ses grands pieds (il chausse du 43). Je n’ai pas eu affaire à un ingrat car lui aussi s’est occupé de moi. Il m’a notamment prodigué une pipe magistrale  avant que je ne lui rende la pareille. Sa bite circoncise et raide comme la justice n’a pas tardé à exploser et à déverser un petit torrent de sperme. C’est après que les choses se sont gâtées car au moment de payer, il n’y avait plus personne. Il a prétexté que l’argent était resté dans son scooter,  j’ai essayé de le suivre mais il a pris de la poudre d’escampette. Je ne lui en veux pas toutefois car il m’a fait passer un bon moment et à défaut de régler ce qu’il me devait, il a quand même largement payé de sa personne. Ce n’est pas tous les jours qu’un jeune me suce avec autant d’appétit et de gourmandise.

Juste après Kevin, j’ai pris la direction de Pigalle pour aller au Mykonos, mon sauna préféré. Là, il n’y avait pas de jeunes mais c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes et il y avait de la bite à volonté, ce qui est tout de même l’essentiel. J’ai donc pu me régaler, j’ai même été en cabine avec un chinois de l’Ile Maurice (eh oui, ça existe), dépaysement garanti. Il s’est un peu occupé de moi mais finalement, nous avons davantage discuté que baisé.  J’ai beaucoup été au sauna ces derniers jours. Mardi, j’étais aux Bains d’Odessa, le nom de ce sauna, de cette rue et de cette ville nous ramenant aux  dures réalités d’un pays en guerre. Heureusement, pendant qu’à Odessa la bataille fait rage, aux Bains d’Odessa, c’est peace and love. J’ai pu flirter et m’amuser avec des mecs vraiment sympas et loin d’être bêtes en plus. Comble du bonheur, la petite terrasse du premier étage était inondée de soleil et j’ai bien profité des transats aux couleurs rouges et bleues de la maison. De plus, comme les mardis et mercredis sont naturistes aux Bains d’Odessa (au  Mykonos, c’est tous les jours …), j’ai pu évoluer dans ma tenue préférée, celle d’Adam. Un super après-midi donc. Je n’en dirai pas autant de la séance de jeudi dernier à l’Euro men’s Club. Je gardais pourtant un bon souvenir de ce sauna. Mais, il y a donc une semaine, à peine entré dans le jacuzzi, je me suis à tousser et les yeux ont commencer à me piquer. Je ne sais pas s’ils avaient abusé du chlore ou d’un autre produit toxique, toujours est-il que ça m’a un peu gâché l’après-midi, d’autant que j’ai eu également souvent envie d’éternuer. Maigre consolation, je n’étais pas le seul qui ressentait ces symptômes. J’ai quand même pu faire affaire avec un homme sympa et qui bandait bien dans le jacuzzi. Je l’ai sucé à peu près partout, sous la douche, à la salle vidéo (bravo pour les films qui étaient de bonne qualité) , au hammam et enfin au sauna où il m’a joui dessus. J’avais encore les yeux rouges le lendemain. Je reviendrai avec plaisir au Mykonos et aux Bains d’Odessa. A l’Euro men’s club, c’est beaucoup moins sûr…

avr 052022

Ma clientèle s’agrandit pour les massages. Les mardis se suivent et se ressemblent, avec à la clé un nouveau client, grâce à l’excellent site gratuit W annonce. Mardi dernier, c’était Florent, un jeune trentenaire.  Il voulait que je m’occupe de ses pieds. Il y avait de quoi faire car il chausse du 45.  Il est grand, barbu, viril et assez timide. J’ai donc pris mon pied avec les siens. Je les ai sentis, caressés, massés et léchés pendant de longues minutes, passant de l’un à l’autre. Il était resté habillé, ayant juste enlevé son pantalon, ses chaussures et  ses chaussettes. Son slip blanc était maculé d’une tâche de liquide  séminal et à l’intérieur, on devinait une bosse qui gonflait. Il semblait très excité de me voir à ses pieds et passait une main sous son slip pour se branler. J’en profitais pour enlever le seul vêtement qui me restait, un bas de pyjama et moi aussi, je me donnais du plaisir tout en continuant à sucer ses orteils. Bientôt, le petit oiseau sortait de sa cage. Son service trois pièces était sorti hors du slip. Son sexe était caché par sa main qui le masturbait tandis que ses couilles, visiblement bien pleines, étaient beaucoup plus apparentes. Il a fini par se les vider. Il a joui puis il m’a payé en liquide (heureusement, pas le même liquide…) , un petit billet de 10 euros, je suis vraiment la pute la moins chère de Paris.

Une semaine plus tard, donc aujourd’hui, c’est Christophe qui a fait appel à mes services. Il suit mes aventures sur ce blog, il savait donc à peu près à quoi s’en tenir. Il a été très généreux avec moi, me proposant 50 euros et me disant que je pouvais faire tout ce que je voulais de son corps, sauf du genou droit qui le faisait souffrir et qui l’avait empêché de participer au marathon de Paris, dimanche dernier. Contrairement à Florent, il est chatouilleux des pieds et il a donc fallu se concentrer sur d’autres zones mais rien n’était tabou et, comme il n’y avait pas de gêne, il y a eu beaucoup de plaisir. Christophe est un quinquagénaire très poilu et très sympathique. Je n’étais pas au mieux de mes capacités buccales car je sortais d’un rendez-vous chez ma charmante dentiste. Mais Christophe m’a inspiré tellement de sympathie que j’ai tout fait pour le satisfaire. Je lui ai longuement bouffé le cul, un cul délicieux et velu que j’ai pénétré avec un doigt. Puis, j’ai léché ses couilles et sucé sa bite. Suite à des problèmes de santé, son érection n’est plus aussi triomphante mais je sentais quand même sa queue s’allonger dans ma bouche. Puis , il a pris les choses en main pour se finir et son éjaculation était réjouissante. En ces temps pourtant difficiles, je continue d’aller à la pompe et mon carburant, c’est le sperme, un produit naturel qui n’a pas besoin d’être importé, ni taxé…

Je regarde beaucoup de porno ces jours-ci, étant donné qu’on est mieux dedans que dehors avec une météo déprimante. Mon ordinateur est souvent branché sur le formidable site de web-cams Chatubate où je ne me lasse pas de mater Loolypop 24 ou Angelika Rouge. Parfois, je quitte ma position de voyeur pour prendre celle d’exhibitionniste. Je me montre sans pudeur et sans retenue sur le site des pompeurs, parfois avec ma lingerie et mes chaussures à talons, et souvent tout nu. Les nombreux messages que je reçois m’encouragent. On se sent un peu le centre du monde pendant quelques minutes et c’est très satisfaisant. Parfois je vais jusqu’à la jouissance en gueulant mon plaisir et parfois non mais c’est en tous cas toujours très bon. J’étais d’ailleurs en train de me branler ce midi  devant ma caméra et une dizaine de voyeurs virtuels quand le téléphone a sonné . C’était Christophe qui était arrivé pour son massage. Ma télé, quand à elle, diffuse de nombreux DVD pornos. Et puis, il y a Canal Plus qui nous octroie deux fils X, les premiers et troisièmes samedis du mois. Dans l’un des derniers films diffusés, une production de Fred Coppula, on a revu Nephaël, le très jolie présentatrice de l’émission “Enquête Très Spéciale”,  qui hélas n’existe plus. Nephael tenait un rôle important avec deux scènes lesbiennes, une avec la belle serbe Cherry Kiss et l’autre avec notre Cléa Gaultier nationale et internationale. Les scènes lesbiennes dans les films hétéros sont devenues monnaie courante et dans les milieux libertins, l’homosexualité féminine est beaucoup mieux considérée que l’homosexualité masculine. Il reste des domaines où l’homme n’a pas toujours le beau rôle…

mar 282022

C’est le printemps et la météo est au beau fixe, même si ça ne va pas durer hélas. J’ai profité de cette période ensoleillée pour aller trois fois à Héliomonde, le camping naturiste de Saint-Chéron dans l’Essonne. On est aux portes de Paris et pourtant on se croirait à cent mille lieues de la capitale et de son stress. A Héliomonde, on oublie tout et  on enlève tout. On vit heureux et on ne vit pas caché puisqu’on montre tout. Il y a cependant encore quelques irréductibles qui gardent leurs vêtements et on se demande s’ils ne se sont pas trompés de camping, car il y a un camping textile à quelques mètres. On est hors saison et la piscine n’est pas encore en service. Des ouvriers s’affairent pour la préparer, créant quelques nuisances sonores dans ce havre de paix. Heureusement, hier, c’était dimanche et ils se reposaient. Il y avait donc un peu de monde autour de cette piscine désertée et très froide, je peux le confirmer car je m’y suis quand même trempé les pieds. Du beau monde aussi, notamment un personnel féminin très agréable à contempler. Certes, on n’est pas au Cap d’Agde et tout exhibitionnisme, comme tout voyeurisme, serait malvenu. Mais le sexe est loin d’être absent. Dans la colline aux biches, où j’aime me promener, l’ambiance est souvent propice aux plaisirs solitaires. Je n’ai pas rencontré de biches, juste quelques poules qui émergeaient d’une ferme voisine. La solitude aidant, je me suis masturbé deux fois, jeudi dernier et aujourd’hui. Ni vu, ni connu, juste quelques gouttes sur une feuille d’arbre qui gisait au sol. Ce fut beaucoup plus chaud hier, à tous points de vue. Alors que le soleil jouait les prolongations grâce au changement d’heure et qu’il brillait de ses derniers feux, j’ai été faire un tour au sauna puis au hammam. J’étais tout seul au hammam et un mec est rentré juste après moi. Il s’est assis en face de moi et n’a pas tardé à se caresser la bite. Je l’ai imité et il s’est baissé pour me sucer goulûment. Puis, il s’est tourné, me présentant son cul. On y rentrait comme dans du beurre, j’y ai mis un, puis deux, puis trois et enfin quatre doigts, toute la main sauf le pouce. Voila un mec qui avait sûrement l’habitude de se faire enculer et peut-être même fister.  Puis, il est sorti, prétextant qu’il avait trop chaud. Ce fut bref, mais intense. A part ça, car il n’y a quand même pas le cul que dans la vie, c’est la gentillesse des gens qui retient l’attention. On se dit bonjour, ce qui n’est plus trop le cas dans la vie courante. Et les échanges sont souvent sympathiques. J’avais besoin de quelques volontaires pour me prendre en photo, histoire de terminer une pellicule sur un appareil jetable et je n’ai pas eu de mal à trouver. J’ai posé devant la piscine, les courts de tennis et la bibliothèque. Cette dernière qui est accessible à tout moment en libre-service est très bien achalandée. On y trouve de tout et évidemment quelques ouvrages et magazines sur le naturisme. Certes, ils ne sont pas très récents mais je me suis ramené quelques vieux numéros de “La Vie au Soleil” et aussi d’une revue étrangère avec de superbes photos de femmes nues. C’était l’époque des chattes poilues, nostalgie quand tu nous tiens…

Après cette parenthèse enchantée de soleil et de naturisme; il va falloir se replonger dans un climat plus perturbé et plus froid. Heureusement, il reste les saunas et les salons de massage pour se faire plaisir. Corine, ma masseuse de Courbevoie, propose désormais d’agrémenter ses séances par une finition manuelle. Pour 30 euros supplémentaires (mais ses tarifs restent très compétitifs), on termine donc en apothéose par une bonne petite branlette prodiguée par les mains expertes de Corine et c’est ce qui s’est passé pour moi mercredi dernier.  Elle m’a fait jouir. En revanche,  comme elle a déjà souffert du Covid, elle tient à ce qu’on garde le masque et donc pas question de finition buccale pour l’instant. Dommage…J’ai quand même eu droit à deux pipes ce week-end. Dimanche, avec le mec du hammam à Saint-Chéron, comme je l’ai déjà raconté précédemment. Samedi, c’est mon vieil ami Jean-Pierre qui est venu déjeuner chez moi. Avant de passer à table, il m’a fait une bonne turlutte en guise d’amuse bouche, avant de manger un cassoulet. J’ai plus l’habitude de sucer que de me faire sucer mais, de temps en temps, il faut savoir inverser les rôles…

fév 262022

Holly est comme moi, elle est masseuse et modèle photo mais son chiffre d’affaires est sans doute bien supérieur au mien…J’ai fait appel à ses services en tant que modèle photo, après avoir répondu à son annonce sur le toujours très utile site W annonce. Pour cela , il m’a fallu débourser 150 euros. Il y a quelques années, je m’en sortais souvent avec 50 euros, mais tout augmente apparemment. Holly est métisse, d’origine guadeloupéenne. La trentaine finissante, elle est mince et arbore une tignasse blonde décolorée et bouclée. Elle porte des lunettes qui lui donnent à la fois un air sérieux et sexy. D’ailleurs, c’était très excitant de la photographier vêtue de ses seules lunettes, même si elle ne les a pas gardées pendant toute la séance. Sous sa chemise blanche, pointaient deux mignons petits seins qui n’avaient absolument pas besoin de soutien. D’ailleurs, elle ne portait pas de soutien-gorge, son seul dessous était une culotte noire sous son jean. Grande et mince, taille mannequin, elle était agréable à contempler, même  si elle faisait quelques manières, rechignant à écarter à ses jambes ou à cambrer son cul lorsqu’elle était à quatre pattes. Parfois, elle mettait la main pour cacher son sexe, c’est bien dommage, il ne faut jamais cacher ce qui est beau. Peut-être était-elle peu satisfaite et peu sûre de son hygiène car elle a demandé à prendre une douche. Cela m’arrangeait car j’adore prendre des photos de filles sous la douche ou dans le bain et d’ailleurs les trois modèles que j’ai eu la chance de shooter en ce début d’année sont toutes passées par la salle de bain. Holly semblait heureuse de prendre une douche sous mes yeux et devant mon  objectif. Ses pieds peu soignés et ses aisselles poilues donnaient l’impression d’une fille un peu négligée alors qu’elle évolue pourtant dans un milieu où l’épilation et le vernis à ongles sont de règle. Mais enfin, pas de jugement car n’oublions pas que ces filles sont avant tout motivées par l’argent et si elles acceptent de se dénuder, ce n’est sûrement pas pour nos beaux yeux mais plus sûrement pour mettre du beurre dans leurs épinards. Après la douche, Holly commençait à prendre des positions plus spontanées et plus coquines. Elle se mettait à quatre pattes, cambrant mieux son cul, mais hélas la pellicule  de l’appareil photo jetable était terminée. Peut-être, sait-on jamais, referais-je appel à elle pour un massage cette fois car elle masse aussi le sexe. Il faudra que je demande à mon porte-monnaie s’il est d’accord et ceci est une autre histoire.

Du reste, j’ai déjà ma masseuse attitrée et elle est beaucoup moins chère. J’ai renoué il y a quelques jours avec les massages californiens naturistes de Corine, à Courbevoie. Cela faisait deux ans, Covid oblige, que je lui avais plus rendu visite. Elle a augmenté ses tarifs de 10 euros mais reste compétitive, à 50 euros le massage et même à 40 euros en fin de mois. Même si ses massages ne sont pas sexuels, c’est toujours un très bon moment. Pour ma part, j’ai eu un nouveau client à 20 euros, c’est à dire pour un massage avec finition manuelle. Joassan, un architecte d’origine marocaine est passé sous mes mains expertes (n’ayons pas peur des mots!) et le massage a eu son effet puisqu’il s’est terminé en apothéose avec une éjaculation abondante. C’est en matant un de mes shows en web-cam sur le site des pompeurs que Joassan m’avait repéré puis contacté.

A part ça, je vais beaucoup au Mykonos ces temps-ci. J’aime beaucoup ce sauna gay et naturiste. Il n’est pas cher (10 euros) et je prends bien mon pied en suçant pas mal de bites. Les mecs ne sont des parangons de beauté pour la plupart et ils  ont quelques heures de vol mais certains ont entre les jambes de véritables trésors bien agréables à déguster. Je suce les hommes depuis 35 ans et des centaines, voire des milliers de bites  sont passées dans ma bouche de salope. Les deux dernières en date, au Mykonos donc,  illustrent la diversité du cheptel. Il y a eu la grosse queue d’un mec mûr et grisonnant, un engin magnifique que j’aurais eu bien du mal à engloutir en gorge profonde, ce qui n’est d’ailleurs pas ma spécialité. Et puis, il y a eu le petit kiki d’un asiatique brun et handicapé, une connaissance car je le vois souvent à l’espace naturiste du bois de Vincennes et parfois à la piscine. Je l’avais d’ailleurs déjà sucé deux fois dans les chiottes de la piscine Roger le Gall. A chaque fois, il a du mal à se retenir et il me jouit dans la bouche. Cela prouve au moins que le “travail” était bien fait…Je m’en vais donc voir souvent les petits hommes de Pigalle au Mykonos. J’adore ce quartier de Pigalle qui reste un bastion du sexe, avec de nombreux sex-shops dont un  a particulièrement retenu mon attention car il est achalandé en DVD et pas trop cher. Le vendeur connait mon fétichisme des pieds et il me propose des DVD de footjob ou de foot fetish. Ce sont des productions étrangères car hélas, il n’y a pas de création française à ce niveau et c’est bien dommage.   Mardi, il m’a vendu un super DVD avec les pieds de Cherry Kiss et Tina Kay, deux actrices que j’aime bien . En le visionnant, j’ai bien pris mon pied…

SITE EXCLUSIVEMENT RESERVE AUX ADULTES

Selon la Loi française, la majorité est fixée à 18 ans accomplis – Article 488 al. 1 du Code civil
www.Youmebob.com
Ce site Internet est réservé à un public majeur et averti.
Il contient des textes, des photos et des vidéos pornographiques interdits aux mineurs, qui peuvent être choquants pour certaines sensibilités.
Il est vivement déconseillé aux personnes sensibles, fragiles et impressionnables d’accéder à ce site ; les mineurs ne doivent en aucun cas y accéder.
Je valide les données contenues dans les paragraphes ci-dessous après les avoir lues attentivement et manifeste ainsi mon accord plein et entier, en certifiant remplir toutes les conditions qui y sont contenues, en cochant les cases prévues à cet effet.

Je certifie sur l’honneur
- Etre majeur selon la Loi en vigueur dans mon pays et selon la Loi française,
- Que les Lois de mon état ou de mon pays m’autorisent à accéder à ce site et que bobtv.fr a le droit de me transmettre de telles données,
- Etre informé du caractère pornographique du serveur auquel j’accède,

Je déclare et reconnais expressément
- N’être choqué par aucun type de sexualité et par aucun texte, ni aucune image ou vidéo à caractère pornographique, et je m’interdis expressément de poursuivre les auteurs de bobtv.fr à raison des données diffusées sur ce site ou de leurs conséquences ;
- Consulter ce serveur à titre strictement personnel, et sans aucune implication, de quelque manière que ce soit, d’une société privée, d’un organisme public, ou de toute autre entité publique ou privée ;

Je m’engage sur l’honneur
- A ne jamais faire état de l’existence de ce serveur auprès de tiers et de mineurs,
- A ne jamais permettre à des mineurs d’accéder à ce serveur et à mettre en œuvre tous moyens de nature à permettre d’empêcher l’accès de tout mineur à ce serveur,
- A ne jamais diffuser tout ou partie du contenu édité sur ce serveur à des mineurs pour quelque raison que ce soit,
- A assumer ma responsabilité dans l’hypothèse où un mineur aurait eu accès à ce serveur à raison de ma négligence ou de mon imprudence (absence de protection de mon ordinateur, absence de logiciel de censure, divulgation ou perte du mot de passe de sécurité), sans recours contre bobtv.fr et ses auteurs et en garantissant d’ores et déjà bobtv.fr et ses auteurs à ce titre,
- A assumer sans réserves toutes les conséquences de toutes natures à raison de déclarations en tout ou partie inexactes, sans recours contre bobtv.fr et ses auteurs.

ICRA

Ce blog a été visité 1789238 fois