jan 172019

Philippe est de mon âge, il est né en 1962 et plus précisément le premier janvier. Il prend donc un an de plus à chaque nouvel an, comme les chevaux de course. Il est grisonnant, moustachu et très poilu. Il travaille dans l’imprimerie. Il est venu se faire masser cet après-midi. C’est mon septième client depuis que je fais payer pour ce service à la personne. Ma petite entreprise connaît la crise car on ne se bouscule pas à mon portillon. En plus, W annonce, le site sur lequel je publie mes annonces, ne marche pas toujours très bien. Il avait été indisponible plusieurs mois l’an dernier et hier encore, je n’ai pu m’y connecter.  Mais Philippe a donc été l’exception qui confirme la règle. Il était  exact au rendez-vous et je l’ai massé recto-verso pour la modique somme de 10 euros puisqu’il n’a pas souhaité de finition, ni manuelle ni buccale, ce qui m’aurait permis de doubler, voire de tripler, mon maigre pécule. Mais enfin, il n’y a pas de petit profit.  Le massage fut agréable. Le client était docile et visiblement satisfait. Nous étions nus tous les deux sur mon lit et j’alternais le massage classique avec du body-body, autrement dit du corps à corps, ce qui avait l’air de convenir à Philippe. Je lui ai d’abord massé la nuque, le dos,  les fesses et les pieds que j’ai aussi léchés. Il a aussi voulu que je je lui titille l’anus et je l’ai même doigté.  Puis, quand il s’est retourné, il était vraiment à poil, ou plutôt à poils tant son système pileux était développé. Il n’a donc pas voulu m’offrir quelques euros supplémentaires pour les finitions. J’effleurais ses couilles et son petit sexe mais tout cela s’est terminé de manière assez décousue car il a souhaité me branler, je me suis laissé faire et ensuite, il s’est lui-même branlé et a joui sur moi.  Puis, il est parti vers son travail car il était de soirée aujourd’hui. En tous cas, un mec sympa et agréable à masser. Au suivant…

jan 152019

La vie est un éternel recommencement et il y a des choses dont on ne se lasse pas. Aller au sauna en fait partie. Pour la première fois de l’année mais sûrement pas la dernière, j’ai donc pris le chemin du sauna, en l’occurence celui du plus proche de mon domicile, l’Atlantide. Le sauna de la gare de Lyon est petit par la taille mais grand par le talent. On peut y sucer des bites et aussi parfois lécher des chattes. Il y en a vraiment pour tous les goûts car les travellos et autres travestis sont assez nombreux à l’Atlantide. Ce n’est pas du tout mon truc mais ça a l’air de plaire à certains. Aujourd’hui, les vraies femmes étaient rares. Une vieille manifestait bruyamment son plaisir dans la grande cabine. On n’avait pas l’image mais on avait le son. Et puis, il y avait cette noire pimpante et joyeuse, pas mal du tout, et qui était suivie et reluquée par les mâles en rut. Je me suis trouvée à côté d’elle au hammam. On pouvait la masser, téter ses petits seins et même lui toucher le sexe et je ne m’en suis pas privé. Hélas, un noir un peu trop entreprenant est venu tout gâcher lorsqu’il a voulu la pénétrer sans préservatif. Elle était furieuse et l’a poursuivie dans le couloir. Lui était confus et s’est excusé  mais elle a mis quelques minutes à s’en remettre et à reprendre ses esprits et ses activités, notamment avec des algériens qui semblaient beaucoup lui plaire. Pour ma part, j’ai donc pompé mes premières bites de l’année, uniquement des blancs et un jaune aussi, si je peux me permettre, en tous cas un adorable petit asiatique. J’aurais bien voulu sucer des noirs, d’autant que certains étaient vraiment bien montés (je sais, c’est un pléonasme) mais ils étaient farouches, dommage. Je me suis fait sucer aussi, moins souvent toutefois que je n’ai sucé. Et puis, j’ai passé avec succès le test rapide du VIH qui était  proposé en fin d’après-midi. C’est une très bonne initiative de proposer ces tests rapides et gratuits dans ces endroits de baise qui sont de potentiels lieux de contamination. Malheureusement, il n’y avait pas beaucoup de volontaires aujourd’hui et le préposé n’a pas eu un travail fou. On  peut aussi regretter que ce test rapide n’inclut pas la syphilis, ni les hépatites alors que ce serait techniquement possible. C’est pourquoi en novembre dernier, j’avais opté pour un test plus complet au 190, le centre de santé sexuelle qui s’occupe plus particulièrement des gays. Tous mes résultats étaient négatifs heureusement. Seul le faible nombre d’anticorps pour l’Hépatite B semblait poser problème et j’ai bénéficié d’un rappel qui a bien fonctionné, tout cela gratuitement. Je suis arrivé à l’Atlantide vers midi, peu après l’ouverture et je suis resté jusqu’à 21 heures 30, peu avant la fermeture. A noter qu’ à 17 heures, la taille de la serviette avait changé. Les grandes serviettes étaient remplacés par des petites pour la soirée naturiste. On pouvait ainsi mater les culs et les sexes même si certains mecs, à défaut de pouvoir cacher leur derrière, masquaient leur devant avec la petite serviette. Moi, je n’avais même plus la serviette à la main et je me baladais à poil, entre le rez de chaussée et le sous sol. J’aimais bien aussi me branler, confortablement installé au salon vidéo où des femmes aux gros nichons donnaient la réplique à Rocco Siffredi et à quelques autres beaux étalons.

Soirée naturiste donc aujourd’hui à l’Atlantide, comme c’est le cas tous les mardis et tous les vendredis. Et soirée naturiste vendredi dernier sur C8 dans l’emission d’Hanouna où Jacques, l’un des dirigeants de l’APNEL (L’Association pour le Naturisme en Liberrté) a été désigné “‘intervenant de l’année 2018″ suite à sa brillante prestation du mois de septembre dans la même émission. Jacques est à nouveau venu sur le plateau dans le plus simple appareil mais il n’était pas tout seul car trois femmes et un homme se sont aussi déshabillés complètement et se sont donc retrouvés tous nus aux côtés d’Hanouna . Parmi eux, j’ai reconnu Béatrice avec qui j’avais joué aux quilles à l’espace naturiste du bois de Vincennes. Un bon moment de télévision, sans pudeur ni complexe. Je n’ai pas toujours été fan d’Hanouna, notamment quand il avait dérapé lors d’un canular de mauvais goût qui touchait les homosexuels. Mais il faut reconnaître qu’il a du coeur et qu’il donne la parole à des gens qu’on ne voit pas souvent sur les plateaux de télévision, comme on a pu s’en apercevoir ces derniers temps avec les gilets jaunes à qui il a accordé une grande place. Plus modeste mais bien réelle, la place accordée aux naturistes a permis de détendre l’atmosphère parfois pesante d’une actualité beaucoup plus morose que rose.

jan 142019

Grande journée photographique en ce lundi avec deux modèles bien différents qui sont venues poser nues dans mon studio, qui n’est pas un studio photo. A midi, Elwyne, une franco-suédoise de 30 ans, débarque, toute frêle et toute menue. Pourtant, elle n’a pas froid aux yeux ni ailleurs. Nos échanges sur W annonce puis par téléphone ne laissent aucune place à l’ambiguïté. Cette étudiante en théâtre aime s’exhiber et plus si affinités. Ou plutôt et plus si tu donnes plus d’argent. Elle parle de ses tarifs qui vont de 200 à 300 euros pour 2 heures de bonheur  et elle est prête à tout, fellation, sodomie et tutti quanti. Je réussis à négocier un tarif plus raisonnable de 100 euros pour une heure de poses nues et sans tabous. Elle a de tous petits seins, quelques poils sous les bras et autour de la chatte, et un fil de tampon qui pend, indiquant qu’elle a ses règles. Elle a ses règles mais elle n’a vraiment aucun tabou. Je me régale à la photographier jambes écartées, à quatre pattes, en train de se masturber. Elle aussi semble prendre du plaisir et accepte bien volontiers le massage que je lui propose. Un massage naturiste évidemment. A  mon tour donc de me mettre à poil. Je lui masse d’abord le dos, les fesses et les jambes puis je m’attarde sur ses pieds. Je prends ses jolis petits orteils naturels et non vernis en bouche pour bien les lécher et ça la fait rire. Puis, je la fait se retourner pour téter à ses petits seins. elle a un piercing au nombril, j’embrasse et je lèche un peu sa chatte. Quand je lui lèche la foufoune, elle pousse de petits cris et me traite de tous les noms d’oiseaux. J’aime ça. Quand une nymphomane rencontre un nymphoman,  il ne faut s’étonner de rien. Pour finir, pour en finir et pour me finir, elle propose de me masturber et ne tarde pas à me faire jouir.  Sacrée Elwyne! A la voir, toute mignonne et toute  mince, pas du tout sophistiquée, on lui donnerait le bon dieu sans confession…

Changement de physionomie ce après-midi avec Claudine, 60 ans, comédienne et danseuse, rencontrée grâce à Focale 31. Claudine, alias Fatale sur le site, est pulpeuse et bien en chair. Elle a du rouge à lèvres, du vernis à ongles aux mains et aux pieds et un grand tatouage au bras gauche. Elle a surtout de gros seins et de grosses fesses, ce qui contraste avec Elwyne. Les poses seront beaucoup plus sages et moins osées mais tout de même plaisantes. En une demi-heure et pour la bagatelle de 50 euros, le tour est joué. Voila une journée qui aura donc coûté 150 euros au photographe amateur et mateur que je suis mais j’en ai largement eu pour mon argent. A la suivante…

jan 092019

Michel me contacte sur W annonce, suite à la petite annonce où je propose mes services comme modèle photo. Il cherche des modèles pour un projet de nu artistique en noir et blanc. Je suis séduit par les photos des précédents modèles qui figurent sur son lien. J’en connais d’ailleurs trois: Karll et Galopin, pour qui et avec qui j’ai déjà posé et Nasreem, la jolie petite iranienne que j’avais photographiée il y a un an et demi et dont je garde un excellent souvenir. Michel est ponctuel à notre rendez-vous et il arrive chargé de tout son matériel. Il est grand et mince, c’est un métis aux origines normandes et martiniquaises. Moi je rentre juste de la piscine Joséphine Baker qui a enfin rouvert ses portes, après un an et demi d’absence. J’ai nagé un peu pour être en forme pour la séance, en espérant perdre les quelques kilos trop facilement gagnés pendant la période des fêtes. Ce n’est pas encore ça mais j’espère être présentable pour la photo. De toute façon,  Michel n’est pas difficile et ses différents modèles illustrent la diversité de l’humanité: il y a des hommes, il y a des femmes, il y a des blancs, il y a des noirs, il y a des gros, il y a des maigres, il y a des grands, il y a des maigres, il y a des jeunes, il y a des vieux, il y a des poilus, il y a des imberbes, bref, il y a de tout…Michel est un pro de la photo, il fait des expositions et a déjà été publié dans des livres. L’installation de son matériel et le réglage des lumières dans mon studio, qui n’est pas un studio photo, prend un temps fou, c’est presque aussi long que la séance par elle-même. Quand je peux enfin me déshabiller et prendre la pose, de longues minutes se sont écoulées. Il faut rester debout de face, ne pas sourire et ne pas trop bouger. Il travaille en argentique, sur un format spécial et toutes les 10 photos, il doit changer de pellicule. Il se plaint de son appareil qui commence à se faire vieux et d’ailleurs, alors qu’il entamait sa dernière pellicule, son appareil qui était juché sur un trépied, chute lourdement au sol, brisant le filtre qui se trouvait devant l’objectif et mettant un terme anticipé à notre séance. Je ne sais pas si les photos seront réussies ou s’il faudra en refaire d’autres, Michel doit me tenir au courant, de toute façon, il n’en garde qu’une, la meilleure, pour son site et son exposition. Comble de malchance, mon lustre est un peu bas pour sa grande taille et Michel  se cogne la tête en repartant. Décidément, ce n’était pas son jour de chance et j’espère qu’il ne m’en voudra pas…

Une bonne et une mauvaise nouvelle pour terminer cet article et pour commencer la nouvelle année (d’ailleurs bonne année à tous). La bonne nouvelle, c’est l’installation de la Fédération Française de Naturisme à Bercy, à quelques mètres de mon domicile. On y trouve quelques brochures et un livre sur le naturisme, que j’ai d’ailleurs acheté. On n’y trouve pas malheureusement, l’excellent magazine “La vie au soleil” qui autrefois était dans tous les kiosques mais qu’il faut désormais se procurer par abonnement. Une de mes premières bonnes résolutions de cette nouvelle année a été de m’abonner et j’ai renvoyé le bulletin qui était inclus dans les brochures de la FFN à Montalivet, le célèbre centre naturiste, qui fait aussi office de siège pour le magazine. La mauvaise nouvelle, c’est la fermeture prochaine, le 16 février, du restaurant naturiste parisien O Naturel. Je n’y ai été qu’une seule fois mais j’avais aimé et j’avais l’intention d’y retourner. Il ne nous reste plus qu’un mois et quelques jours pour en profiter mais c’est sûr, j’irai une ou deux fois avant la fermeture. Voila en tous cas une fin qui va nous laisser sur notre faim.

déc 072018

C’est l’automne et bientôt l’hiver. Le soleil brille désormais par son absence. Heureusement, il reste les saunas pour se réchauffer le coeur et le corps. Et pour continuer de se montrer nu, sans tabou ni complexe. J’ai été deux fois au sauna cette semaine. Mardi, j’étais à l’Aqua Saint-Paul, où je n’avais pas mis les pieds  depuis des lustres. Cet établissement mixte et naturiste n’est pas libertin et en effet l’ambiance y est plutôt coincée, malgré un cadre très agréable. Une grande piscine, un grand sauna, un petit hammam et une salle de repos au premier étage incitent à la détente mais pas aux rapprochements intimes. J’ai tout de même pu “bricoler” avec deux vieux, surtout le premier qui était très chaud et que j’ai fait jouir deux fois à la salle de repos après l’avoir branlé et sucé au hammam puis au sauna. Le deuxième n’a pas trop voulu que je le touche car il était incapable de contrôler son plaisir et se disait éjaculateur précoce. Mais lui m’a branlé et il était sympa. L’assistance était assez âgée et assez mixte, une dizaine de femmes agrémentant l’après-midi de leur charmante et dénudée présence, c’est déjà ça.

Autre ambiance, beaucoup plus sexe, hier à l’Euro men’s club, le sauna homo proche de la place de la Bourse. Des bourses, il y en avait d’ailleurs de toutes tailles et notamment celles, énormes et sans doute hypertrophiées, d’un barbu. Des couilles, j’en ai vu et j’en ai touché et j’en ai léché beaucoup mais je n’avais rien vu de tel. J’en avais mal au coeur pour ce pauvre bougre qui devait se trimballer tout ça. Ses burnes étaient tellement énormes, de la taille d’un ballon de foot, qu’on ne voyait même pas son sexe. J’ai pu me livrer à mon sport favori, la fellation. J’ai du sucer quatre ou cinq bites, dont une très bonne au début et une très dure à la fin. Le cadre est toujours aussi agréable et spacieux, il y a des attractions à tous les étages, un grand sauna au rez-de chaussée, un hammam au premier sous-sol et un jacuzzi, une petite piscine , un petit sauna et les salons vidéo au deuxième sous-sol qui reste donc le plus prisé. Le public est assez âgé, malgré quelques rares jeunes qui sont très courtisés mais pas toujours coopératifs. Mais ne dit-on pas que c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes? Regardez Marina Beaulieu, 58 ans et star du porno. Elle fait la couverture du magazine Chobix qui est paru aujourd’hui. Elle a les seins à l’air et elle est vraiment très bandante. Elle a commencé le porno sur le tard, après 50 ans et suite à son installation au Cap d’Agde qui lui a sans doute donné des idées. Parfois, la valeur attend le nombre des années.

nov 282018

Grande journée massages ce mercredi. Fred me contacte suite à une ancienne annonce que j’avais passée pour le massage des pieds. Il avait gardé mon numéro de téléphone et il est donc venu se faire masser les pieds ce midi, contre la modique somme de 10 euros. Ce quadragénaire sympathique et rondouillard chausse du 43 et il a de très jolis pieds. Il avait amené de la crème pour que je lui mette. Je n’aime guère ces produits gras et préfère masser à mains nues mais enfin, je lui ai quand même passé un peu de pommade. Je m’étais mis tout nu pour être à l’aise pour le massage et lui est resté habillé. Il a gardé son haut et son slip, n’enlevant que son pantalon et, bien sûr, ses chaussures et ses chaussettes. J’ai eu plaisir à lui masser et à lui lécher les pieds et lui aussi semblait trouver cela très agréable. Puis, il m’a avoué qu’il avait mal aux mains, des problèmes de canal carpien, et je lui ai donc également massé les mains. Pendant le massage des pieds, j’avais mon pied qui touchait son entrejambe à travers son slip noir et il n’y voyait visiblement pas d’inconvénient mais cela n’a pas été plus loin au niveau des coquineries.

Du statut de masseur, je suis passé à celui de massé en début d’après-midi, avec entre temps une pause à la piscine de Reuilly où j’ai encore pu observer une jolie fille topless sous la douche. Tout près de la piscine, j’avais rendez-vous avec Rachel, contactée grâce à l’excellent  site être-naturiste, pour un massage complet, sexe et anus compris, pour la somme de 80 euros la demi-heure. Rachel est d’origine serbe, même si elle toujours vécu à Paris. Elle me reçoit en tenue sexy, avenante et sympathique. Je la règle avant le massage puis elle me demande d’aller prendre une douche et notamment de bien me laver la queue et le cul, ce que j’avais déjà fait à la piscine mais, bon, on n’est jamais trop propre. Rachel est bien équipée. Elle a une table de massage et je m’y suis installé à plat ventre, livré aux mains expertes de la jolie brune. Elle m’a passé de l’huile sur tout le corps et, au bout d’un moment, s’est donc attardée sur mes fesses et sur ma raie qu’elle a balayé de petits coups de main bien agréables. Après ce plaisir anal qui ne restera pas dans les annales mais qui était fort réjouissant, je me suis retourné. Rachel était nue et n’avait gardé que ses bas. Ses seins tombaient, tels des chefs d’oeuvre en péril, mais elle était quand même bandante. Elle a d’ailleurs utilisé sa poitrine pour me faire un peu de body-body. Elle était quasiment à quatre pattes et son cul venait me toucher la tête. J’en ai donc profité pour lécher ses deux trous, le petit et le gros. Je bandais dur, elle me branlait bien mais c’est moi qui me suis fini en lui tétant le nichon droit. Après ce moment de plaisir, je me suis rhabillé et Rachel m’a dit que ça marchait bien pour elle, notamment avec les annonces qu’elle passait  sur W annonce. Je croyais ce site définitivement fermé, tout comme la partie rencontres et massages de viva street, suite à des histoires un peu sordides qui avaient défrayé la chronique il y a quelques mois. Mais finalement, W annonce fonctionne de nouveau, c’est d’ailleurs sur ce site que Frédéric, le garçon qui est venu se faire masser les pieds, avait vu mon annonce. Je me suis donc réinscrit car mes identifiants avaient été supprimés pendant l’interruption. Mais j’ai repris le même pseudo,  Naturistmassage, tout un programme…

nov 272018

Sur Focale 31, elle se prénomme Chloé mais, en réalité, elle s’appelle Valentine. C’est une brune à forte poitrine. Elle est venue me montrer ses obus (du 90 E quand même) et tout le reste. Valentine a 25 ans et elle vit de son activité de modèle photo. Elle est originaire de Marseille et elle est montée à Paris il y a quelques années. Grande, fine et très jolie, Valentine est vraiment très photogénique. Et donc, en point d’orgue,  il y a cette poitrine superbe et généreuse dont elle n’est pas peu fière, d’autant que ses seins sont naturels. Quand elle s’est rhabillée, j’ai regretté de ne plus les voir mais elle m’a dit que je pourrais encore les contempler sur les photos.

Chaude ambiance hier au sauna Provence, près des grands magasins et de leurs vitrines animées qui fleurent bon Noël. J’allais pour la première fois dans ce sauna mixte et ma première impression n’était pas vraiment favorable. 40 euros, je trouvais que c’était cher payé pour un établissement exigu et vieillot, dépourvu de jacuzzi. Mais, au fil des heures, je me suis drôlement bien amusé et, finalement, j’en ai eu pour mon argent. Ca avait commencé très doucement au hammam avec un mec qui voulait que je le suce avec capote, ce dont j’ai horreur car je ne mange pas les bonbons avec le papier…Mais j’avais faim de bites et je me suis laissé tenter. Heureusement qu’il avait mis un préservatif car il s’agissait d’un éjaculateur précoce et il m’aurait joui dans la bouche sinon. Puis, toujours au hammam, j’ai fait affaire avec un mec baraqué et barbu. A sa demande, nous avons poursuivi dans une cabine. Je l’ai sucé, il m’a sucé, je lui ai léché le cul et mis deux doigts dans son petit trou, il aurait bien voulu que je l’encule  mais, avec l’âge, je deviens de plus en plus passif et donc de moins en moins actif. Il a fini par jouir, pas moi, je voulais garder mon jus car après, ce n’est plus du tout pareil. Bonne surprise au sauna, une jolie jeune fille noire, d’origine ivoirienne, est venue s’asseoir à côté de moi.  Elle paraissait toute timide et elle détonnait par rapport aux autres femmes présentes qui étaient beaucoup plus âgées et toutes accompagnées. J’ai eu le plaisir de voir la petite ivoirienne nue sous la douche. Je la matais depuis la porte du hammam dont j’essuyais la buée pour bien la contempler. Elle faisait des aller-retour entre la douche et le sauna, où elle passait beaucoup de temps.  Au sauna, un mec de Bordeaux venu à Paris pour des raisons professionnelles (un congrès),  s’est ostensiblement rapproché de moi et a commencé à me toucher et à me caresser, sous les yeux de la petite ivoirienne qui semblait intriguée de voir cela. Le bordelais a suivi la jeune noire dans un couloir et lui a proposé d’assister à nos ébats dans une cabine. Elle a accepté, à condition d’être seulement spectatrice et d’être accompagnée par un autre garçon, lui totalement homo, avec qui elle avait sympathisé. Nous nous sommes retrouvés à quatre dans cette cabine,  deux acteurs, le bordelais et moi-même et deux spectateurs, l’ivoirienne et son sympathisant. Avec le bordelais, nous nous sommes embrassés et sucés, ça n’a pas été plus loin. C’était la première fois que la jeune fille voyait deux hommes en train de baiser et ça semblait lui plaire, d’ailleurs beaucoup de femmes ont ce fantasme et certaines regardent même des films gays. Mon partenaire, excité par la situation, a fini par jouir et moi toujours pas car après , ce n’est plus du tout pareil et il y avait encore du grain à moudre…Une femme d’un certain âge, pour ne pas dire d’un âge certain,  mais bien conservée était avec deux mecs eux aussi assez âgés et ce trio était en train de se caresser au sauna pendant que je suçais la très belle bite d’un beau barbu. J’ai quitté la queue du barbu (je la retrouverai plus tard au hammam) pour me rapprocher du trio et notamment de la jolie dame. J’ai commencé par lui lécher les pieds, de très jolis orteils aux ongles vernis que j’avais plaisir à accueillir dans ma bouche. Puis, je suis remonté jusqu’à ses seins, que j’ai caressés et tétés avec appétit.  La même scène s’est reproduite quelques minutes plus tard au salon, devant l’écran de télé  branché sur BFM TV qui n’arrêtait pas de nous parler des gilets jaunes. J’ai encore pu déguster les pieds et les seins de la dame et j’ai même pu goûter à sa chatte poilue dans laquelle j’ai introduit un doigt. Puis, le trio a émigré dans la cabine à travers laquelle on peut tout voir grâce aux glaces et où peut aussi mettre nos sexes dans les glory-holes. La belle dame s’est d’ailleurs emparée de mon zizi, qu’elle a pris dans sa main puis dans sa bouche. Puis, elle s’est faite baiser par le vieux qui pouvait encore bander, son collègue  semblant pour sa part totalement impuissant. Nous assistions ravis à ce spectacle qui clôturait en apothéose la journée.

Jeudi dernier sur Téva, j’ai beaucoup aimé le reportage sur “Les Françaises au lit” diffusé en prime-time et où plusieurs femmes parlaient, sans aucun tabou, de leur sexualité. On dit souvent que les hommes sont de gros cochons mais, à en croire cette émission, les femmes ne sont pas en reste, certaines  ne se gênant pas pour déclarer  qu’elles avaient eu plusieurs dizaines de partenaires et qu’elles avaient expérimenté de nombreuses positions du kama-sutra. C’est aussi ça la parité, les femmes ont bien le droit de se faire plaisir. Comme des mecs…

nov 202018

C’est mon jour de chance aujourd’hui puisque quelque heures après Kira, la belle russe, je reçois Ines, alias Rosita, une petite brune pimpante aux longs cheveux bouclés. Elle est inspectrice du travail et vient de s’inscrire sur Focale 31. Elle débute comme modèle photo mais, pourtant, on croirait qu’elle a fait ça toute sa vie, tant elle est à l’aise devant l’objectif. Elle est d’une légèreté et d’une souplesse incroyables, sa pratique du yoga n’y étant sûrement pas étrangère. Après la grande russe, j’ai eu droit ce soir à un petit gabarit mais j’y ai pris tout autant de plaisir. Ce passe-temps est vraiment formidable et il commence à prendre des proportions insoupçonnées. Ines est déjà mon 21ème modèle depuis que j’ai repris cette activité soit 17 filles, 2 garçons et un couple. Elle a 31 ans et elle est venue ce soir après sa journée de travail.  Elle était naturelle et spontanée et ça faisait plaisir à voir. Au fil de son déshabillage, on découvrait ses mignons petits seins, son sexe poilu qui tranchait avec la blancheur de sa peau et les quelques tâches de pigmentation qui ornaient ses fesses. Après la séance, j’ai pu discuter avec elle, ce que je n’avais pas pu faire avec Kira. Inès m’a notamment avoué qu’elle avait beaucoup de propositions suite à son annonce sur Focale mais que certaines n’avaient rien à voir avec la photo, des fauxtographes en quelque sorte et qu’il fallait donc qu’elle fasse le tri. Ces filles sont courageuses car avec tout ce que l’on entend actuellement, elles ne se sentent pas toujours en sécurité et certaines se réservent d’ailleurs le droit de venir accompagnées.  En tous cas, chacune dans son style, deux jolies filles sont venues se montrer sous leur meilleur jour en ce mardi froid et humide. Deux éclairs dans la grisaille. Quelle journée!

nov 202018

Kira est russe. Elle vient de Sibérie, de la région de Novossibirsk. C’est à peu près tout ce que j’ai compris car elle ne parle pas du tout français and I don’t speak english very well…Elle est venue ce midi dans mon studio, qui n’est pas un studio photo même si le nombre de modèles qui viennent poser ne cesse de croître. Je l’avais contactée sur Focale 31 où son profil était en français et comme elle est à Paris pour un mois, elle a accepté ma proposition, toujours la même, de 50 euros pour une demi-heure de pose, d’abord habillée, puis en lingerie, puis complètement nue. Kira est très grande, sans doute 1 m 80 et elle a la taille mannequin. D’ailleurs, elle est mannequin et modèle professionnel et l’amateur, ou plutôt le mateur, c’était moi…Le spectacle fut grandiose, à la hauteur de ce magnifique top-model. Franchement, elle ne déparerait pas à la une des magazines de charme, peut-être y pose t-elle d’ailleurs, la barrière de la langue nous a empêché d’aborder en détail tous ces sujets. De toute façon, elle connaissait bien son travail et elle s’est déshabillée progressivement, pour mon plus grand plaisir. Elle s’est mise topless, puis en collants puis en culotte, puis sans culotte et évidemment, c’était beau à voir. Des seins naturels, des fesses parfaites, une pilosité bien entretenue, des jambes longues comme un jour sans pain et de grands pieds magnifiques, il y avait de quoi se régaler. Thank you very much Kira.

Je viens de terminer deux livres passionnants. Le premier est signé Candy Couture et il est intitulé “Escort Girl et soumise”. C’est un témoignage sans tabou sur l’univers de la prostitution de luxe dans lequel l’auteure a baigné pendant 2 ans, par intérêt car elle était criblée de dettes mais aussi par plaisir, se révélant même au fil des pages une véritable salope. Pour quelques gros billets, elle est allée très loin dans la soumission aux désirs parfois brutaux de ses clients. Elle a même rencontré l’amour avec l’un d’entre eux, un amour total qu’elle décrit joliment page 228: “Je déguste son sperme avec délectation, j’en adore le goût, le goût de l’amour. Il n’est pas âcre comme l’était celui de mon mari, il est doux et crémeux. Quand je sens son jet jaillir dans ma bouche, j’en ai presque un vertige. Je l’avale comme un nectar, comme un fluide sacré dont aucune goutte ne doit être perdue. A ses pieds, avaler sa divine semence,  jouir uniquement du plaisir qu’il prend de moi, l’adorer comme un dieu, lui obéir en maître absolu, c’est le comble de la soumission et mon bonheur total. Dans ces moments-là, je n’ai besoin de rien d’autre. Le monde disparaît autour de moi.” Le deuxième livre a défrayé la chronique récemment, son auteur Robin d’Angelo ayant participé à des émissions comme celle d’Hanouna à la télé ou de Brigitte Lahaie à la radio.Il s’intitule “Judy, Lola, Sofia et moi” et c’est une plongée dans l’univers du porno et notamment du porno amateur. L’auteur a réussi à s’introduire, si l’on peut dire, dans plusieurs tournages et nous révèle la face cachée et parfois sombre d’un univers qui se voudrait uniquement festif et joyeux. Au fil des châpitres, quelques moments savoureux comme celui-ci lors d’un tournage chez John B Root, pages 106 et 107. “Judy doit se faire sodomiser par Nacho. “Sur les 10 minutes qui viennent, vous donnez tout ce que vous avez comme jus!”exige le producteur. La pénétration est douloureuse. Judy grimace, peu aidée par l’énorme sexe de son partenaire.  ”Non, stop ça fait mal. C’est la capote qui m’irrite je crois. ” “Mettez plus de gel! La capote qui brûle, c’est un grand classique!” “On voit que c’est pas toi qui la prend dans le cul!” ” Tu verras, ça ira mieux quand tu seras dans le truc avec les câlins. Allez, à fond! Je te veux en orbite!” L’actrice prend sur elle et poursuit la scène. Quand B. Root lui demande de pratiquer à nouveau une sodomie, cette fois pour un shooting photo, elle le rembarre avec fermeté. “Non, ça me brûle.” ” Mais on a besoin de ces photos!” “Ca fait trop mal, tu ne te rends pas compte.”. J’observe la scène, mal à l’aise. Nacho, visiblement habitué à ce genre e débat, est parti se servir un gobelet d’eau. John ne lâche pas l’affaire. “Je comprends trèsz bien. Mais je sais que tu es une guerrière et tu vas le faire. ” “Je suis aussi une guerrière pour dire non” Puis, elle lui tire la langue pour faire retomber la tension. “Syndicaliste du trou de balle! Cette fille, c’est la CGT du trou de balle”, la taquine John. Ils trouvent un compromis. L’acteur se contentera de n’enfoncer que le gland de son pénis dans l’anus de l’actrice. “Depêche toi! Ca fait trop mal! Ca me saoule! ” continue t-elle à houspiller le producteur , entre deux poses où elle sourit pour l’objectif. “Tu crois qu’une patineuse artistique, elle a pas mal aux pieds”, lui rétorque-t-il. On y découvre d’ailleurs un John B Root complètement fauché, loin de l’âge d’or du porno qui a fait sa gloire. Si fauché qu’il est à la fois réalisateur et acteur dans la plupart de ses tournages car il ne peut plus se payer d’acteur. Ce petit homme  qui approche de la soixantaine se retrouve  donc à baiser des filles de 20 ans. Et il le fait bien , servi par une forte libido et une queue superbe. J’aime beaucoup ses films d’ailleurs, dont certains passent sur Canal. Canal qui passe de plus en plus de porno entre Canal Plus et Canal Plus Décalé. Récemment, on a eu droit à Sex Games, la dernière grosse production Dorcel, signée Hervé Bodilis et Club Libertin,  une plongée dans un club libertin du Sud avec la ravissante Néphael, la présentatrice d’Enquête très spéciale” en maîtresse de cérémonie. J’ai beaucoup aimé aussi le documentaire sur le photographe américain Robert Mapplethorpe , diffusé vendredi sur Arte. Mapplethorpe avait deux passions dans sa vie, les fleurs et les hommes et il les photographiait divinement. Il adorait les noirs et leurs grosses bites et son cliché le plus célèbre reste celui de l’un de ses amants en complet veston, avec la braguette ouverte et la baguette (une grosse baguette) qui dépasse. Sur l’excellent site de web-cams Chaturbate, on en voit de belles. J’aime beaucoup la panaméenne Liv Mocha qui, comme son pseudo ne l’indique pas, n’est pas moche du tout. Elle est très jolie, au contraire et montre beaucoup ses pieds.  Maintenant que Georges Tron a été acquitté, on peut revendiquer encore plus notre fétichisme du pied que Laura Cornet, Real Canada, Milla Wallace, Raquel Star ou Angelika Rouge nous aident aussi à assouvir sur chaturbate.  Putain, quel pied!

nov 072018

Marie est une fille du soleil et je la rencontre un jour de pluie. Elle est d’origine martiniquaise mais si elle est née et a toujours vécu dans le Val d’Oise. Elle est venue poser nue ce soir (merci au site Focale 31 de nous faire connaître ces jolies filles) avec la beauté et la fraîcheur de ses 25 ans. Elle arrivait depuis son travail dans le contrôle de gestion, avec un peu de retard mais je n’ai rien perdu pour attendre. Jolie et sympathique, elle a enlevé un par un tous ses vêtements pour dévoiler ses charmes. De mignons petits seins, des fesses bien rondes, un sexe soigneusement épilé, bref un régal pour les yeux et l’appareil photo. C’est la quinzième fille que je photographie depuis que je connais ce site, c’est à dire depuis un an et demi et je ne m’en lasse pas. Des blanches, des noires, des métisses, des arabes, j’en ai vu de toutes les couleurs, il manque juste une asiatique à mon tableau de chasse, j’espère que ça viendra. Marie a demandé à être payée (50 euros pour une demi-heure) avant la séance pour éviter toute mauvaise surprise car elle m’a dit avoir déjà été échaudée à ce niveau-là. D’habitude je paye à la fin car c’est à la fin du bal qu’on paye les musiciens. Mais peu importe au fond. Elle m’a avoué qu’elle ne faisait pas ça que pour l’argent. J’ai pu constater en effet que ces filles étaient assez exhib, à des degrés divers, certaines plus que d’autres, mais que toutes prenaient beaucoup de plaisir à se montrer. Marie ne voulait tout de même pas trop écarter ses jambes, ni qu’on voit trop son sexe, elle n’a pas non plus voulu du massage que je lui ai proposé mais  elle était contente de se montrer et moi j’étais content de la regarder. Bref, tout le monde était content.

Changement de décor au lendemain de cette séance avec Marie. Cette fois, c’est moi qui me déplace avec mon appareil photo pour shooter Michael, connu grâce à l’excellent site Etre Naturiste. Mes goûts étant très éclectiques, j’étais content de renouer avec le nu masculin après avoir beaucoup donné dans le nu féminin. Je me rends donc chez Michael à Boulogne. Un beau mec, jeune, sportif et bien foutu. En fait, il ne s’appelle pas Michael mais se prénomme Dragan est il est d’origine croate. Il est coach sportif, masseur et modèle photo et arrive à bien vivre de ses diverses activités. Et il est surtout très avenant et très sympathique. Il est hétéro et pourtant la plupart, pour ne pas dire la totalité, de ses clients sont des hommes. J’ai aimé le photographier. Une jolie tête, un beau corps, un sexe de bonne taille (même si je ne l’ai vu qu’au repos), un cul irréprochable, il a tout pour plaire. Pas un poil ne dépasse, tout est bien entretenu et rasé de près. On est bien loin des nageurs du “Grand bain”, le film qui fait fureur actuellement et que j’ai été voir mardi matin. Et beaucoup plus près, pour rester dans les références cinématographiques et aquatiques, de “La Piscine”, le film où Alain Delon et Romy Schneider étaient au sommet de leur art et de leur beauté. A propos de piscine,  un septuagénaire sympathique, avec qui j’ai parfois l’occasion de discuter entre deux longueurs, semblait curieux de ma bisexualité que je ne lui avais pas caché. L’autre jour, à la piscine de Reuilly, il semblait même vouloir aller plus loin. Je l’ai invité à me suivre dans les toilettes et je lui ai montré mon sexe en érection mais finalement, cela n’a pas eu l’heur de lui plaire et ça en est resté là.  Mais on prend toujours du bon temps à la piscine de Reuilly. En jetant quelques coups d’oeil furtifs aux douches des femmes, j’ai pu voir une paire de nichons hier et une autre aujourd’hui. Ces jolies femmes ont bien raison de se mettre à l’aise et d’enlever le haut pour se laver. Je serais même d’accord pour qu’elles enlèvent le bas. Mais ceci est une autre histoire…

SITE EXCLUSIVEMENT RESERVE AUX ADULTES

Selon la Loi française, la majorité est fixée à 18 ans accomplis – Article 488 al. 1 du Code civil
www.Youmebob.com
Ce site Internet est réservé à un public majeur et averti.
Il contient des textes, des photos et des vidéos pornographiques interdits aux mineurs, qui peuvent être choquants pour certaines sensibilités.
Il est vivement déconseillé aux personnes sensibles, fragiles et impressionnables d’accéder à ce site ; les mineurs ne doivent en aucun cas y accéder.
Je valide les données contenues dans les paragraphes ci-dessous après les avoir lues attentivement et manifeste ainsi mon accord plein et entier, en certifiant remplir toutes les conditions qui y sont contenues, en cochant les cases prévues à cet effet.

Je certifie sur l’honneur
- Etre majeur selon la Loi en vigueur dans mon pays et selon la Loi française,
- Que les Lois de mon état ou de mon pays m’autorisent à accéder à ce site et que bobtv.fr a le droit de me transmettre de telles données,
- Etre informé du caractère pornographique du serveur auquel j’accède,

Je déclare et reconnais expressément
- N’être choqué par aucun type de sexualité et par aucun texte, ni aucune image ou vidéo à caractère pornographique, et je m’interdis expressément de poursuivre les auteurs de bobtv.fr à raison des données diffusées sur ce site ou de leurs conséquences ;
- Consulter ce serveur à titre strictement personnel, et sans aucune implication, de quelque manière que ce soit, d’une société privée, d’un organisme public, ou de toute autre entité publique ou privée ;

Je m’engage sur l’honneur
- A ne jamais faire état de l’existence de ce serveur auprès de tiers et de mineurs,
- A ne jamais permettre à des mineurs d’accéder à ce serveur et à mettre en œuvre tous moyens de nature à permettre d’empêcher l’accès de tout mineur à ce serveur,
- A ne jamais diffuser tout ou partie du contenu édité sur ce serveur à des mineurs pour quelque raison que ce soit,
- A assumer ma responsabilité dans l’hypothèse où un mineur aurait eu accès à ce serveur à raison de ma négligence ou de mon imprudence (absence de protection de mon ordinateur, absence de logiciel de censure, divulgation ou perte du mot de passe de sécurité), sans recours contre bobtv.fr et ses auteurs et en garantissant d’ores et déjà bobtv.fr et ses auteurs à ce titre,
- A assumer sans réserves toutes les conséquences de toutes natures à raison de déclarations en tout ou partie inexactes, sans recours contre bobtv.fr et ses auteurs.

ICRA

Ce blog a été visité 1637016 fois