ANGIE MARIA
mar 092019

C’est la loi des séries. Après Angie, c’est une autre jeune fille d’origine asiatique, Nathalie, qui est venue poser nue pour moi aujourd’hui. Angie et Nathalie ont d’ailleurs le même nom de famille, un nom répandu, mais je ne pense pas qu’elles aient le moindre lien de parenté, même si elles sont toutes deux d’origine vietnamienne et toutes deux nées en France. Moi qui me plaignais de ne pas trouver de modèle asiatique, j’ai été doublement comblé et mon échantillon est désormais très représentatif de cette grande diversité qui fait le charme de notre capitale. Nathalie est banlieusarde, elle habite le neuf-trois, pour ne pas dire le 93, et je l’ai recrutée, comme la plupart de mes autres modèles, sur l’excellent site Focale 31. Sur son book, j’ai eu un doute et je me demandais si c’était vraiment une fille car elle est très androgyne et masculine.  Mais pour l’avoir vue à poil pendant la séance, je peux témoigner que ce n’est pas un homme, ni un spécimen du troisième sexe…Quand je dis que je l’ai vue à poil, c’est beaucoup dire car de poils, il n’y en avait guère sur son sexe soigneusement et intégralement épilé. Normal pour une fille qui se destine au métier d’esthéticienne. Son visage très masculin lui donnait un côté un peu dur qui tranchait avec le bleu de ses cheveux ou  le vert de ses tatouages. Je n’ai pas eu beaucoup de modèles tatouées jusque là et, au fond, ça me plaisait  que Nathalie en fasse partie. Ses tout petits seins accentuaient son côté androgyne. Nathalie n’avait aucun mal à s’exhiber, n’éprouvant aucune gêne à écarter les jambes ou à se mettre à quatre pattes. A un moment donné, en pleine séance et alors qu’elle était complètement nue, elle a demandé à aller aux toilettes pour faire un petit pipi et elle a accepté que je la photographie sur le pot. Bien sûr, Nathalie n’a pas fait le voyage pour rien et elle a mérité les 50 euros que je lui avait promis.

Ce blog a été visité 1658218 fois